Ouverture de la phase complémentaire mardi 11 juin à 14h (heure de Paris)

Foire aux questions

Demande de césure

Un bachelier ou un étudiant en recherche de réorientation peut demander à faire une césure, période d’une durée maximale de deux semestres consécutifs.

Il suspend donc temporairement sa formation dans le but de réaliser une expérience utile pour sa formation et son projet personnel. La période de césure peut se faire sous des formes diverses en France ou à l’étranger.

Il peut ainsi s’agir de réaliser un projet entrepreneurial, social ou culturel, d’occuper des fonctions en entreprise, administration ou association, etc.

Pendant toute la période de césure, l'étudiant est inscrit dans son établissement d’enseignement supérieur qui lui délivre une carte d’étudiant.

Pour plus d'informations sur la césure : https://www.etudiant.gouv.fr/cid136530/la-cesure-comment-ca-marche.html

Un bachelier qui souhaite suspendre ses études avant d’entreprendre des études supérieures ou un étudiant inscrit dans une formation d’enseignement supérieur.

La césure n'est pas accordée de droit : elle doit faire l’objet d’une acceptation de la part de l’établissement de formation (une lettre de motivation précisant les objectifs et les projets envisagés pour la césure doit être adressée au président ou directeur de l’établissement qui prendra la décision finale).

Si elle est acceptée, elle garantit à son bénéficiaire le statut « étudiant » pendant toute la période de césure et la réintégration dans sa formation à son retour de césure.

La durée d’une césure peut varier d’un semestre universitaire (période indivisible de 6 mois débutant obligatoirement en même temps qu’un semestre universitaire) à une année universitaire. Cette durée doit être compatible avec l’organisation de la formation dans laquelle est inscrit l’étudiant.

Lors de la formulation des vœux sur Parcoursup, le candidat exprime sa demande de césure en cochant la case "césure" dans son dossier candidat.

A noter : la demande de césure est transmise à l’établissement une fois que la proposition d’admission a été reçue et acceptée par le candidat. La demande de césure n’est donc pas prise en compte lors de l’examen des vœux.

Après que le candidat a accepté définitivement sa proposition d'admission, il doit se rapprocher de la formation pour savoir comment déposer sa demande de césure. La demande prend la forme d’une lettre de motivation indiquant les objectifs et les projets envisagés pour cette césure, adressée au président ou au directeur de l’établissement de formation. Cette lettre de motivation doit notamment montrer l’intérêt que pourrait représenter la césure pour la formation que le candidat rejoindra à son issue. L’établissement peut demander des pièces supplémentaires à joindre au dossier de candidature à la césure.

Le candidat doit confirmer sa demande de césure au moment de son inscription administrative dans la formation choisie.

L’examen de la demande de césure est réalisée par une commission d‘établissement qui évalue la qualité et la cohérence du projet. Si elle est accordée, une convention est conclue entre l’étudiant et l’établissement. Cette convention garantit la réintégration ou la réinscription dans la formation à l’issue de la période de césure, sans avoir à repasser par Parcoursup (en revanche, si à l'issue de votre période de césure, vous souhaitez changer de voie de formation et intégrer une première année dans une formation différente que celle dans laquelle vous avez été inscrit, il faudra alors repasser par Parcoursup) fixe les modalités d’accompagnement par l’établissement de l’étudiant et les modalités de validation de la césure.

Le statut d’étudiant est garanti. L’étudiant s’acquitte des droits de scolarité réduits auprès de son établissement pour la période de césure.

Toutes les réponses à vos questions

Consulter la FAQ